Gaza, trêve du djhiad pour mieux passer à l´action.

Publié le par mai_si

Video:
Avec les brigades armées palestiniennes

Vendredi 29 août 2008

Les Brigades Al-Qassam et Al-Qods, branches armées du Hamas et du Djihad islamique, utilisent la trêve avec Israël pour galvaniser leurs troupes et faire des démonstrations de force.

http://www.france24.com/fr/20080829-reportage-gaza-brigade-al-qassam-qods-hamas-djihad-islamique-palestinien-israel&navi=REPORTAGES

Trêve ou non avec Israël, les mouvements palestiniens continuent leurs entraînements et ne cachent pas leur volonté de passer à l’action. 

 Dans la Bande de Gaza, le Mouvement du Djihad Islamique et sa branche armée, les Brigades d’Al-Qods, nous en font la démonstration dans l’un de leurs camps d’entraînement. Les Brigades d’Al-Qods semblent prêt à livrer une bataille imminente : les armes sont affutées, les missiles artisanaux prêts à frapper à l’aveuglette les populations israéliennes qui vivent à portée de tir.
 
Du côté du Hamas et de sa branche armée, les Brigades Al-Qassam, l’heure est aussi à l’entrainement. Nous ne serons pas autorisés à filmer leurs manœuvres spéciales, mais seulement  suivre l'une de leurs tournées nocturnes dans les rues de Gaza. Entraînements mais aussi discours politiques.
 
A Gaza, de jour comme de nuit,  les leaders islamistes multiplient  les démonstrations publiques. Les discours galvanisent les soldats et les appellent à se tenir prêts à combattre sans relâche Israël. L’atmosphère est martiale et déterminée : Hamas ou Jihad Islamique, tous sont convaincus que la trêve actuelle ne durera pas. Devant les caméras de France 24, le Djihad islamique s’est livré à des types d’exercices militaires très ciblés : simulation d’enlèvements et utilisation de nouveaux explosifs. Le message affiché est clair : désormais leur entraînement est plus poussé, leurs troupes ont acquises de nouvelles compétences tant physiques que techniques…
 
Les explosions ne semblent pas effrayer les enfants qui assistent à ces démonstrations militaires. Peut être par l’habitude née d’une vie rythmée par la guerre, peut être aussi par leur embrigadement précoce dans ce que l’on appelle ici la résistance palestinienne.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
S
les palestiniens ont le droits de se défendre
Répondre
M

La meilleur facon de comprendre qui se défend qui attaque, c´est de remonter à qui avait commencer, car si je te parle des roquettes et attentats des palestiniens tu vas parler encore de "les
palestiniens ont le droit de se défendre", une fois que tu auras constater qui a perpétré les premiers crimes durant l´occupation des britanniques, tu m´expliqueras de quelle attaque se
défendaient les palestiniens à cette époque.