Djénine, et un mensonge de plus, UN!

Publié le par elie

Powell : aucune preuve de massacre dans le camp de Djénine
Haaretz

Le secrétaire d'Etat Colin Powell a dit mercredi qu'il n'avait vu "aucune preuve" pour soutenir les affirmations que des soldats de Tsahal avait effectué un massacre dans le camp de Djénine pendant son opération dans la Rive occidentale.

"Tout de suite je n'ai vu aucune preuve de charniers et je n'ai vu aucune preuve qui suggérerait qu'un massacre ait eu lieu," a dit Powell au Sénat, au sous-comité des opérations à l'étranger, basant ses remarques sur la visite dans le camp d'un fonctionnaire du Département d'Etat, la semaine dernière.

"Clairement des gens sont morts à Djénine, des gens qui étaient des terroristes sont morts à Djénine et à la suite de cette bataille des vies innocentes ont du être perdues," a-t-il dit, mais une nouvelle enquête est nécessaire sur le terrain pour évaluer les faits.

Israël dit que 48 personnes ont été tuées tandis qu'il a perdu 23 soldats, tandis que les Palestiniens prétendent que les troupes de Tsahal ont effectué un massacre et qu'il y a eu des centaines de morts dans l'opération.

Powell a dit qu'il avait parlé avec le Premier Ministre Ariel Sharon dans la soirée précédente et avait compris ses soucis à propos de la mission d'enquête des Nations unies, envoyée à Djénine, mais li a dit qu'une telle mission était dans le meilleur intérêt de tous les côtés.

"Il semblé etre dans le meilleur intérêt de tous ceux qui sont concernés, particulièrement dans le meilleur intérêt des Israéliens,de laisser une équipe d'enquête entrer et voir quels sont les faits," a-t-il dit.

Il a dit que c'était préférable "à une spéculation sur ce qui est arrivé là-bas, avec des rumeurs colportées autour de massacre et de charniers, ce qui semble toutefois jusqu'ici ne pas être le cas."

Le chef de la mission britannique venue porter des secours dans le camp de réfugiés de Jénine affirme : “ Il n’y a pas eu de massacre dans ce camp ; nous avons découvert un petit nombre de corps, et pour 120 familles palestiniennes qui avaient fait état de parents ou proches “ disparus ”, ceux-ci ont été retrouvés en vie ultérieurement ”. Selon lui, les chances de retrouver encore des corps de victimes sous les décombres sont très minces. Mais de son côté, le maire de Jénine continue d’affirmer qu’il y a eu “ beaucoup de morts, tous les corps n’ont pas été exhumés ”…
http://archives.desinfos.com/infos204/infos0425.html
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article