L´occident islamophobe (les faits par les chiffres en miliards de dollars)?!

Publié le par elie

Par Mati Ben Avraham

Selon des sources palestiniennes, la dette palestinienne actuelle se monterait à 1,3 milliard de dollars.

Selon des études menées par la Banque mondiale, l’argent n’a jamais fait défaut aux palestiniens.

En 1992, une année avant les accords d’Oslo, le PNB per capita était de 2683 dollars (55 pour le Yémen), dont 684 dollars d’aide extérieure.

De 1994 à l’an 2000, le PIB dans les territoires autonomes a progressé de 36%. De là à 2003, un fléchissement a été enregistré.

Le PNB descendait à 2302% : la deuxième intifada était passée par là. En 2003, l’aide extérieure représentait 47,6% du PNB (5,6 pour la Jordanie, 1,4% pour l’Egypte et 0,4% pour la Syrie), soit 471 dollars per capita.

1 millard 616 millions de dollars pour l’année. Tête de liste régionale, l’Egypte prenant la 2ème place avec un retard de 400 millions de dollars.

Les données divergent quant au montant de l’aide perçu par l’Autorité palestinienne de 1994 à 2004 : un peu plus de six milliards de dollars pour les minimalistes, au-dessus de 10 milliards pour les maximalistes.

A l’évidence, l’aide extérieure n’a pas servi à créer des richesses. Alors, où est passé l’argent?

La rue palestinienne le sait bien, qui a livré les clés de la maison au Hamas, il y a près de deux ans.

Et les gentils donateurs? Comment pourrait-il en être autrement! Plus important : la corruption a-t-elle été éradiquée? Ou a-t-elle changé de masque?

Ce qui est certain, c’est que la cote des dirigeants en place à Ramallah est toujours au plus bas.

C’est une donnée dont les pays donateurs ne pourront faire abstraction, le 17 décembre à Paris, si leur intention est véritablement de venir en aide aux palestiniens et non à la seule direction palestinienne.

Une dernière remarque : la Banque mondiale a établi un classement de la générosité des donateurs.

Et bien, les Etats-Unis viennent largement en tête avec une contribution globale de 344,7 millions de dollars sur la période 1994-1998, suivis du Japon (306,9), l’UE (298,3), l’Allemagne (270,8), la Norvège (221,3), l’Arabie saoudite (133,1). La France a versé 52,7 millions, la Grande-Bretagne 39,6!

Ne parlons pas des pays arabes autres que l’Arabie saoudite qui, ensemble, totalisent moins de 80 millions.

Quant à Israël, sa participation se monte à 10,5 millions de dollars.

http://www.israelvalley.com/news/2007/11/21/14238/isrannl-palestine-l-aide-aux-palestiniens-la-banque-mondiale-a-nntabli-un-classement-de-la-gnnnnnrositnn-des-donateurs

L'ONU a lancé mardi 11/12/07 un appel aux pays donateurs à octroyer 462 millions de dollars à l’Autorité palestinienne.

                                                                     ------------------------------------

Par Christian BRUNEL, à Jérusalem                                                                         
Paru dans le JDD Dimanche 16 Décembre 2007
Le Journal du Dimanche

D'ores et déjà, Européens et Américains, les principaux donateurs, se sont déclarés prêts à participer à l'opération. Un responsable américain a indiqué hier que les Etats-Unis étaient ainsi prêts à débourser 500 millions de dollars. Mais, comme le souligne Mahmoud Abbas, qui sera reçu demain par Nicolas Sarkozy : "Nous ne demandons pas aux pays du monde de nous offrir seulement un soutien économique. Ils doivent aussi avoir un rôle politique." Une manière pour le président palestinien de presser le monde d'exercer des pressions sur Israël afin d'obtenir des concessions.

Demain, Mahmoud Abbas a des chances de décrocher le gros lot à Paris. Le président palestinien espère, en effet, obtenir une aide, étalée sur trois ans, de 5,6 milliards d'euros lors d'une conférence internationale qui réunira 90 pays et institutions financières. L'objectif déclaré est de permettre la création d'un Etat palestinien viable alors que les négociations de paix avec Israël ont été relancées à la fin novembre à Annapolis, dans le Maryland, après sept ans de gel.

http://www.lejdd.fr/cmc/international/200750/de-l-argent-pour-conforter-abbas_79820.html


                                                   ----------------------------------------------------------

Conférence des donateurs: 7,4 milliards de dollars promis aux Palestiniens

Article publié le 17/12/2007 Dernière mise à jour le 18/12/2007 à 08:00 TU

L'Autorité palestinienne a reçu ce lundi à Paris un soutien financier massif de la communauté internationale qui va au-delà des demandes des Palestiniens eux-mêmes. « Le vrai vainqueur, c'est l'Etat palestinien » selon le chef de la diplomatie française, Bernard Kouchner.

Bernard Kouchner, ministre français des Affaires étrangères (d) et Salam Fayyad, Premier ministre palestinien lors de la Conférence des donateurs à Paris, le 17 décembre.(Photo : AFP)

Bernard Kouchner, ministre français des Affaires étrangères (d) et Salam Fayyad, Premier ministre palestinien lors de la Conférence des donateurs à Paris, le 17 décembre.
(Photo : AFP)

Les donateurs seront donc allés au-delà du souhait chiffré exprimé par la France, pays hôte de la Conférence. Les pays donateurs ont promis 7,4 milliards de dollars aux Palestiniens, lors de la conférence internationale à Paris, a annoncé le ministre français de Affaires étrangères, Bernard Kouchner. Les besoins immédiats, essentiellement d'ordre budgétaire seront, quant à eux, financés à hauteur de 3,4 milliards de dollars dès 2008. 

Présente à Paris, la ministre israélienne des Affaires étrangères a répété que son pays était favorable à la création d'un Etat palestinien viable. Mais la levée des barrages militaires, indispensables à un véritable essor économique palestinien tarde à se concrétiser. Si comme l'a dit Bernard Kouchner c'est l'Etat palestinien qui sort vainqueur de la Conférence de Paris, cet Etat reste pour l'heure virtuel.  

La liste des principaux contributeurs

- Commission européenne: 650 millions de dollars sur 3 ans

 - Etats-Unis: 555 millions de dollars pour 2008 - Arabie Saoudite: 500 millions de dollars sur 3 ans selon les organisateurs (750 millions promis, selon la délégation palestinienne)

 - Grande-Bretagne: 490 millions de dollars sur 3 ans - Espagne: 360 millions de dollars sur 3 ans

 - France: 300 millions de dollars sur 3 ans

- Allemagne: 300 millions de dollars sur 3 ans

 - Suède: 300 millions de dollars sur 3 ans

- Koweït: 300 millions de dollars sur 3 ans

- Emirats Arabes Unis: 300 millions de dollars sur 3 ans

- Canada: 300 millions de dollars sur 5 ans

 - Australie: 45 millions de dollars en 2008 - Russie: 10 millions de dollars

 
 

Reste qu'aucune question politique n'a été réglée.

http://www.rfi.fr/actufr/articles/096/article_60407.asp

 

 

 

 

 

 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article